Foire aux questions

Une éolienne fait-elle du bruit ?

Oui, mais les éoliennes se perfectionnent de manière constante. Aujourd’hui, ces équipements émettent un bruit de fond, principalement des basses fréquences entre 20 Hz et 100 Hz. C’est moins qu’une conversation à voix basse ! Ce bruit est principalement dû à des vibrations mécaniques.

1.

Quelle est la durée de vie d'une éolienne ?

La durée de vie d’un parc éolien est estimée, en général, à 20 ans. L’exposition aux vents et aux intempéries finit par user et fragiliser les matériaux, ce qui réduit la performance énergétique de l’installation. Composées principalement de métal et de béton armé, les éoliennes sont démontées pour être recyclées dans les filières existantes. La Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) impose obligatoirement le recyclage des principaux composants d’ici à 2023. Le démantèlement et la remise en état du site éolien sont à la charge de l’exploitant.

2.

Les éoliennes ont-elles un impact sur la santé ?

Selon l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES), les éoliennes ne sont pas dangereuses pour les riverains. À ce jour, aucune étude ne confirme que l’exposition à la part non audible des émissions sonores des éoliennes soit néfaste pour la santé. De plus, l’éolien contribue à la qualité de l’air puisqu’il ne rejette pas de particules fines et ne pollue ni les sols, ni la faune et la flore contrairement aux énergies fossiles.

3.

Existe-t-il un danger pour les animaux ?

Des études écologiques sont réalisées avant d’implanter un parc éolien. Le comportement des oiseaux et des chauves-souris notamment est analysé afin que l’installation se fasse hors des couloirs de migration ou des zones sensibles. Tous les parcs éoliens font l’objet d’un suivi régulier de l’espérance de vie de ces espèces. Les études statistiques de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) démontrent que les collisions avec les éoliennes restent un facteur de mortalité des oiseaux très faible.

4.

Pourquoi une éolienne ne tourne pas tout le temps ?

Une éolienne a besoin d’un minimum de vent pour tourner. Ainsi, un vent inférieur à 10km/h est insuffisant. À l’inverse, un vent trop fort entraîne l’arrêt de l’équipement afin d’éviter tout risque de casse. En France, les arrêts pour cause de vents forts sont peu fréquents et ne dépassent pas 10 jours par an. Les éoliennes peuvent aussi être mises à l’arrêt pendant de courtes périodes pour des opérations de maintenance.

5.

Société Ventelys SAS Energies Partagées - 7 Rue Eugène et Armand Peugeot 92500 Rueil-Malmaison

01 84 19 49 63

N°SIREN 832 782 064  - Enregistrée au registre du commerce de Nanterre. 

  • LinkedIn Basic Black